POUR SAVOIR SI LA LEGITIME DEFENSE EST PROPORTIONNEE, IL FAUT ETUDIER LE MOYEN DE LA RIPOSTE ET NON LE RESULTAT. - Antoine Fabre Avocat - Droit pénal
16195
post-template-default,single,single-post,postid-16195,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
 

POUR SAVOIR SI LA LEGITIME DEFENSE EST PROPORTIONNEE, IL FAUT ETUDIER LE MOYEN DE LA RIPOSTE ET NON LE RESULTAT.

POUR SAVOIR SI LA LEGITIME DEFENSE EST PROPORTIONNEE, IL FAUT ETUDIER LE MOYEN DE LA RIPOSTE ET NON LE RESULTAT.

Arrêt de la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation en date du 17 janvier 2017, n°15-86.481

Lors d’une dispute, deux automobilistes en viennent aux mains. Le conducteur agressé se défend en frappant son agresseur. Le conducteur agresseur chute au sol et devient tétraplégique. La légitime défense de l’agressé est tout de même retenue, car les moyens qu’il a utilisés pour se défendre (quelques coups de poing) étaient proportionnés, peu importe les effets obtenus sur son agresseur qui n’étaient pas voulus.